Dans la presse et sur le web

Recommandez cette page sur :

2009

• Manager - Dire merci, ça s'apprend!

par Ruben Chaumont, L'Expansion, 1er décembre 2009.

« La reconnaissance au travail : levier universel d'engagement et de performance ? » Tel était le thème du colloque international organisé par VPHR, premier cabinet français spécialisé dans la reconnaissance non monétaire, le 10 novembre dernier : alternative concrète en réponse au problème du mal être au travail, dont l'importance a été douloureusement soulignée par l'actualité récente.

• Christophe Laval on aligning HRO for the recovery

A talk with a leading European HR guru on how to align employee leadership with the coming recovery.

• 2009 HRO Europe Superstars

Profiles of some of the best guiding lights in the advisory field of HRO, among which is featured Christophe Laval.

• Le Cercle de l'humain et la souffrance au travail

Dans le cadre du congrès HR, « L'Expansion » a organisé une journée de conférences sur les solutions que les entreprises doivent apporter au problème du stress des salariés, récemment mis en lumière par plusieurs suicides.

• Un nouvel acteur du Cercle Stress Info : Christophe Laval

par Raphaël Anton, 16 septembre 2009, Stress Info

Président de VPHR, ancien directeur général d’Entreprise & Personnel, ancien DRH et directeur général dans de grandes entreprises, membre du Cercle de l’Humain de l’Expansion, et auteur de l’ouvrage intitulé « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail », Christophe Laval apportera au Cercle une vision sur le stress enrichie par une grande expérience et une connaissance approfondie des leviers de la reconnaissance non monétaire au travail, une pratique managériale au service du mieux-être et de la performance.

• Interview avec Christophe Laval

Peter W. Hart, Président et PDG, Rideau Solutions de Reconnaissance

« Les cahiers du DRH », publication française axée sur les RH, a récemment publié une Interview réalisée avec mon bon ami et collègue au sein du conseil d’administration de RPI. Le texte original de l’Interview, réalisée en français, est présenté ici. Ayant trouvé l’Interview fort enrichissante, j’ai donc, avec l’autorisation de Christophe, tenté de résumer sa pensée.

• Reconnaissance au travail : il n’y a pas que l’argent

Propos recueillis par Sylvie Nicolet, Les Cahiers du DRH, mai 2009

Extrait: «On m’a souvent dit que j’étais un DRH atypique, probablement parce que ma mentalité est plus proche de celle des anglo-saxons que de celle des français. J’ai beaucoup voyagé et je me suis souvent demandé pourquoi nous, Français, étions dans une culture de contrôle et de sanction, contrairement aux USA. Déjà, notre système éducatif est très attaché aux diplômes et porte beaucoup d’attention à tout ce qui ne va pas bien. S’il y a trois bonnes notes et une mauvaise, c’est sur la mauvaise que l’on va focaliser. La participation non plus n’est pas encouragée.»

• « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail » – Pour une génération R

par Bruno Wierzbicki, Personnel, février 2009

Intro: La motivation par la rémunération a montré ses limites. Un management réellement efficace passe par la reconnaissance des salariés. Sur ce point, Christophe Laval nous livre une réflexion avant-gardiste pour l'hexagone mais déjà très en vogue au Canada, d'où il tire une partie de son inspiration.

• Stress : les salariés souffrent toujours d'un manque de reconnaissance

par Nathalie Quéruel, LesEchos.fr, 17 février 2009

Extrait: Et les clichés perdurent : nombre d'employeurs associent encore l'expression d'une reconnaissance à une récompense financière. « Si les entreprises pratiquent la reconnaissance non monétaire – remerciements verbaux ou écrits, proposition de participer à un groupe de travail, cérémonies de remise de diplômes ou de palmarès d'équipe –, elles redoutent de voir les salariés demander en retour une rétribution financière », renchérit Christophe Laval, consultant et auteur de « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail ».

• Reconnaître ses salariés pour répondre à la crise

par Brice Ancelin, FocusRH.com, 14 janvier 2009

Extrait: [T]ous les intervenants s’accordent à dire que la crise relève d’abord d’une perte de confiance. Christophe Laval, auteur de Plaidoyer pour la reconnaissance au travail et ancien directeur d’Entreprise & Personnel, résume: « Les consommateurs se méfient des entreprises qui se méfient des banques qui, elles-mêmes, se méfient des pouvoirs publics, suspicieux à l’égard des citoyens. Et la méfiance se creuse depuis quelques temps entre les entreprises et les salariés. »

• Entretien avec Christophe Laval

par Éric Béal et Jean-Paul Coulange, Liaisons sociale magazine, janvier 2009

Quelques questions: Pourquoi la France, contrairement à l'Amérique du Nord, ne se préoccupe-t-elle guère de reconnaissance au travail? Pourquoi les entreprises sont-elles parfois réticentes à mettre en oeuvre une politique de reconnaissance? Comment mettre en oeuvre une telle politique de reconnaissance? Les entreprises affichent-elles clairement leurs intentions dans ce domaine?

Comment nous joindre ?

VPHR (siège social)
5, avenue du Général Lambrigot

64500 - Saint-Jean-de-Luz

FRANCE
Tel : +33 (0)5 59 22 55 54

Email : contact@vphr.fr

 

VPHR (Amérique du Nord)

473 Deslauriers

Montréal, Québec, H4N 1W2

CANADA

Tel : +1 (800) 363 6464

Actualités Twitter