Dans la presse et sur le web

Recommandez cette page sur :

2014

Le manque de reconnaissance mine le moral des troupes

Article de Nathalie Côté, La Presse, 6 août 2014

Vous bossez d'arrache-pied, mais vos efforts semblent passer inaperçus. Votre patron commente rarement votre travail et lorsqu'il le fait, c'est pour le critiquer. Son manque de reconnaissance pourrait bien nuire à votre santé mentale.

 

Plus de 20 % des salariés estiment avoir subi un comportement hostile dans le cadre du travail

Article de Caroline Albenois, Info Expoprotection, 4 juillet 2014

D’après une enquête de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), 22 % des salariés déclarent être systématiquement confrontés à des marques de mépris, de dénis de reconnaissance au travail ou, plus rarement, d’atteintes dégradantes.

 

Les enseignants français en manque de reconnaissance

Article de Marie-Christine Corbier, LesEchos.fr, 26 juin 2014

En France, seuls 5 % des enseignants se sentent reconnus dans leur métier. Cela nuit à la qualité du système éducatif.

 

La reconnaissance n’a pas de limites!

Article de Florent Francoeur, Les Affaires, 24 avril 2014

La reconnaissance! Voilà un terme souvent entendu au sein des entreprises depuis quelques années. Et c’est une bonne chose, car tout le monde aime recevoir une tape dans le dos ou des félicitations après avoir réalisé un bon coup.

 

• Il faut mixer les critères pour développer la coopération
Interview avec Christophe Laval publiée dans Entreprise & Carrières, 25 février au 3 mars 2014

• Sur la corde raide - Une étude lie le déséquilibre effort-reconnaissance au travail aux absences prolongées pour cause de santé mentale
Article de Jean Hamann, Le Fil, 20 mars 2014
On se doutait qu'un déséquilibre entre les efforts demandés à un travailleur et la reconnaissance de ses efforts mettait la table à une grande insatisfaction. Une étude du Groupe interdisciplinaire de recherche sur l'organisation et la santé au travail (GIROST), publiée dans la revue Occupational and Environmental Medicine, montre que ce déséquilibre peut même se traduire par une hausse de l'incidence des congés pour cause de santé mentale.

• Le management, atout compétitif
Article d'Éric Albert, Les Échos, 14 avril 2014

Tous ceux qui ont été en contact avec la délégation chinoise en France, il y a quelques semaines, ont été frappés par sa nouvelle stratégie : haute technologie et qualité. Fini le modèle qui consistait à n'être que l'usine du monde, les Chinois veulent produire de la haute valeur ajoutée. De leur point de vue, les contrats passés visent d'ailleurs à leur permettre de rattraper les quelques retards qui existent encore dans certains domaines. 

 

• « Déhiérarchisation » : quand l'innovation s'infiltre dans les modes d'organisation

Article par Muriel Jasor, Les Échos, 28 février 2014
Désireuses de se réinventer, des sociétés cherchent à vivre « libérées des managers ». Des exemples illustratifs d'une même quête organisationnelle : comment travailler autrement? 

 

• InterContinental Hotels says "Bravo" to 33,000 employees worldwide: Global recognition system puts people at the heart of the business
Human Resource Management International Digest, Vol. 22 Iss: 1

Purpose - Explains how a global employee-recognition program was introduced at InterContinental Hotels Group and the benefits this has brought. 

2013

• L'ANDRH fait aussi sa rentrée 

Perso'news, novembre 2013, p. 6
Le 19 septembre, l'ANDRH, avec le soutien du Master 2 GRH de l'IAE, a organisé une conférence dans les locaux de l'IAE de Dijon sur le thème de « la reconnaissance au service de la performance ». Pour venir s'exprimer, l'ANDRH a convié une pointure dans ce domaine : Christophe LAVAL, Président fondateur de VPHR et auteur de « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail ».

 

• « La reconnaissance intégrative des salariés permet d'augmenter leur productivité »
Entreprise et Carrières, 17 au 23 septembre 2013, p. 28-29

Les salariés souhaitent être informés sur les orientations de l'entreprise et impliqués dans l'organisation de son activité. Cette « reconnaissance intégrative » est encore rare. Elle constitue pourtant l'un des principaux gisements de productivité, notamment par temps de crise. Entretien avec Christophe Laval.

 

• L'invité du mois - Christophe Laval, VPHR : « reconnaissance au travail, le rôle clé de la participation des acteurs »

Podcast, Innov'Acteurs, 12 septembre 2013

A l'occasion de la Matinale d'Innov'Acteurs du jeudi 12 septembre 2013, Christophe Laval, Président de VPHR et auteur de l'ouvrage Plaidoyer pour la reconnaissance au travail est revenu pour nous sur la reconnaissance au travail et transformation des organisation, et le rôle clé de la participation des acteurs.
 

• Bien-être et travail sont-ils compatibles?

Article par Marie-Sophie Ramspacher, journaliste, Les Échos Business, 28 juin 2013

Les mesures en faveur du bien-être se multiplient au risque de masquer les racines du mal-être. Les problèmes de fond - l'organisation du travail, la fine gestion des talents - demeurent. 
 

• Comment améliorer les conditions de travail ? Votre avis nous importe...

Article par Martin Richer, Direction générale, Cabinet de conseil, MiroirSocial, 27 juin 2013

En février dernier, la fondation Terra Nova a lancé un chantier visant à identifier les mesures qui permettraient d'améliorer les conditions de travail en France. La première partie de ce chantier s'est achevée par l'identification de 23 mesures, présentées dans un rapport d'étape (en téléchargement dans le bloc Ressources Fichiers). Aujourd'hui, Terra Nova s'associe à Miroir Social pour consulter les syndicalistes, les élus de CHSCT ou de comités d'entreprise, les professionnels de la santé, les responsables de ressources humaines, les chercheurs et consultants mais aussi les « simples salariés ». Groupe de discussion...
 

• Pour une majorité de salariés, la qualité de vie au travail s'est dégradée

Article publié sur L'Expansion.com, 10 juin 2013

68% des salariés notent une dégradation de la qualité de vie au travail ces cinq dernières années, selon un sondage. En cause, notamment, le manque de temps, d'effectifs et de reconnaissance financière. Cette enquête, réalisée par l'institut TNS Sofres à l'occasion de la semaine pour la qualité de vie au travail (du 10 au 14 juin), montre que seuls 6% des salariés interrogés jugent que leur qualité de vie au travail s'est améliorée. Pour 26% d'entre eux, elle est restée globalement stable.
 

• La reconnaissance au travail, une clé décisive pour sortir des crises économique et sociétale
Article de Anne Verron, consultante RH, sociologue 2.0, Le Cercle Les Échos, 23 mai 2013
Est-elle garante d'une meilleure productivité et par extension d'une baisse du chômage ? Ou est-elle aussi une grille de lecture pour penser autrement l'économie et le sociétal ? Christophe Laval, expert RH unanimement reconnu, a écrit un ouvrage qui a suscité et suscite encore un engouement énorme intitulé Plaidoyer pour la reconnaissance au travail - La puissance de la reconnaissance non monétaire.
 

• Conditions de travail : la France doit mieux faire

Article par Martin Richer, Direction générale, Cabinet de conseil, MiroirSocial, 30 avril 2013
La fête du travail est l'occasion de faire le point sur la situation des conditions de travail. La position défavorable de la France et de ses entreprises n'est pas une fatalité d'autres pays, proches de nous sur les plans culturel et économique, ont réussi à obtenir une amélioration des conditions de travail. Celle-ci doit devenir une priorité d'action pour les pouvoirs publics, les dirigeants d'entreprise et les organisations syndicales.
 

• Beware of Managers From Hell
Article by Gallup Chairman and CEO Jim Clifton, March 22, 2013

Here's something they'll probably never teach you in business school: The single biggest decision you make in your job -- bigger than all of the rest -- is who you name manager. When you name the right people to manage your company's workplace, everything goes well. People love their jobs, your customers are engaged, and life is great. 
 

• "La reconnaissance du travail des salariés est un élément essentiel de leur motivation"

Article de Kai Pfaffenbach, L'Express.fr, 22 mars 2013

Comment motiver ses salariés malgré la crise? Qu'est-ce qui rend les entreprises attractives dans un contexte de précarité? Les réponses de Mickaël Hoffmann-Hervé, directeur général délégué en charge des ressources humaines chez Randstad et professeur à l'ESCP, aux internautes de L'Express. 
 

• Reconnaissance des salariés : le secret des boîtes qui ont la cote

Article de Elodie Buzaud, CadrEmploi.fr, 22 mars 2013

L'une des raisons du bien-être au travail ? Outre le salaire, la reconnaissance, répondent les salariés. Les entreprises au palmarès Great Place to Work 2013 l'ont bien compris. Elles ont mis en place des méthodes parfois « étonnantes en France, où l'on a souvent du mal avec la reconnaissance », estime Patrick Dumoulin, directeur général de l'institut Great Place to Work. En voici une sélection.
 

• "Bien-être et efficacité" : pour une politique de qualité de vie au travail

Article par Martin Richer, Terra Nova, 18 mars 2013

Le rapport "Bien-être et efficacité au travail" de Henri Lachmann, Christian Larose et Muriel Pénicaud a trois ans. Ses propositions, qui visaient à améliorer la santé psychologique au travail, restent toujours d'actualité, alors même que s'est engagée une nouvelle négociation sur la qualité de vie au travail. Martin Richer dresse dans cette note un état des lieux de leur mise en oeuvre, très inégale, à la fois dans l'intégration des impacts humains dans la conduite du changement, l'implication des directions générales, la mobilisation des managers sur le terrain, la restauration d'espaces de discussion et d'autonomie dans le travail, le dialogue social.

 

• The Power of Perks - Making employees' lives easier gives a company a competitive edge

by Peter Hart, president and CEO of Rideau Recognition Solutions, March-April 2013

 

• Because Employees Can't Be Trusted

Article de Liz Ryan, Business Week, 12 mars 2013

Because employees can't be trusted, we have put in place a massive system of policies and controls to make sure no one steps out of line. It costs hundreds of millions of shareholder and customer dollars to manage this system, but it must be worth it because we're so certain our employees are untrustworthy --  notwithstanding the fact that we hired every one of them ourselves.

2012

• Reconnaissance au travail : il n'y a pas que le salaire qui compte

Article de Céline Chaudeau, Keljob.com, 20 novembre 2012

Quand on parle de reconnaissance au travail, bien souvent on pense à la rémunération. Évidemment, c'est important mais il y a d'autres éléments qui sont essentiels pour se sentir reconnu et de rester motivé. Rien de tel qu'une augmentation ou une jolie prime pour récompenser un salarié méritant.

 

 Salariés et managers : les raisons du malentendu
par Laurance N'Kaoua, Les Échos - Business, 13 novembre 2012

 

• Reconnaissance au travail : Un bon salaire oui, mais une reconnaissance d'abord!

Article de Imane Nigrou, Aujourd'hui le Maroc, 12 novembre 2012

La rémunération est bien évidemment un élément important dans l'épanouissement professionnel mais il n'y a pas que ça. Un bon salaire ne va pas forcément de soi avec motivation du personnel et d'autres considérations moins matérielles sont à prendre en compte afin d'assurer une bonne cohésion et un bon rendement pour son équipe de travail. 
 

• Exit les méthodes traditionnelles de gestion

Article de Iris Gagnon-Paradis, La Presse Affaires, 11 octobre 2012

Pourquoi innover dans la gestion de ses employés? Parce que le recrutement coûte cher, très cher aux entreprises. Et dans un monde où la compétition est de plus en plus dure en terme d'attraction de la main-d'oeuvre, les PME doivent savoir jouer d'ingéniosité pour offrir aux travailleurs un emploi et un environnement de travail à la hauteur de leurs attentes.
 

• Ce qui motive les salariés français aujourd'hui, le bien-être au travail

Article de Laurance N'Kaoua, Les Échos, 8 juin 2012 

Ici et maintenant ! Tel semble être le mot d'ordre des salariés français, selon une étude sur la motivation, menée en exclusivité avec « Les Echos » par le site de recrutement Meteojob et le cabinet de conseil en RH Alixio (*). Avis aux Cassandre : les deux tiers des 23 millions de salariés de l'Hexagone se déclarent « motivés par l'idée d'aller travailler le matin ». Mais pas à tout prix. Car la proximité, le concret et le quotidien prennent le pas sur les discours lointains. D'ailleurs, 64 % des salariés se disent attirés par les PME. 
 

• Le CHU de Dijon mise sur la reconnaissance au travail 

Article de Christiane Perruchot, Les Échos, 22 juin 2012

Inopportune en ces circonstances, la motivation des salariés par la rémunération s'efface devant une méthode encore novatrice en France : la reconnaissance au travail. Attribuée au chercheur québécois Jean-Pierre Brun et relayée en France par Christophe Laval, cette méthode s'appuie sur la reconnaissance du résultat, l'effort fourni, les compétences et la mise en valeur de l'individu. 
 

• Baromètre Ipsos/Edenred 2012 - Salariés français : risque de décrochage par rapport à nos voisins d'Europe du Nord

Article de Julia Pironon et Nicolas Tannenbaum, Employee Relationship Management Ipsos Loyalty, 3 avril 2012

Des managers sous tension. Des « 18-24 ans » et « plus de 55 ans » qui « s'accrochent » à leur emploi. Des salariés fiers mais démotivés par leur travail. La 6ème vague du Baromètre Ipsos Edenred sur le « Bien-être au travail et la motivation des salariés français » confirme les résultats des années précédentes. Cette stabilité interpelle alors que l'on perçoit clairement une situation plus dynamique chez un certain nombre de pays européens. En effet, la mise en perspective du baromètre réalisée cette année - comme ce fut le cas en 2008 - sur 5 pays européens (Allemagne, Belgique, UK, Italie, Espagne) souligne le risque de décrochage de la France aujourd'hui vis-à-vis de nos voisins du nord. 
 

• Les salariés français recordmen d'Europe de la démotivation et des attentes salariales
Article de Derek Perrotte, Les Échos, 3 avril 2012

Le prochain chef de l'Etat aura encore fort à faire pour redonner confiance et envie aux salariés. Selon une étude menée début février par Ipsos et Logica pour Edenred (services aux entreprises) auprès de 5.500 salariés en France et dans cinq pays voisins, les Français sont « recordmen de la démotivation en Europe », avec 40 % de salariés qui affirment que leur motivation diminue, deux fois plus qu'en Allemagne. Les cadres sont en première ligne.

 

• La reconnaissance, un levier d'efficacité sous-exploité

Article de Maude Parnaudeau, La gazette des communes, 12 mars 2012
 

• Hommes-femmes : l'égalité fait partie du bien-être au travail

Anne-Marie Rocco, Challenges.fr, 7 mars 2012

Challenges publie en exclusivité un sondage Mediaprism-Laboratoire de l'Egalité, à l'occasion de la journée de la femme. Retrouvez les résultats de cette étude et notre analyse. 
 

• Conditions de travail, valeurs, perspectives... : ce que pensent les territoriaux

L. Denès, Lagazette.fr, 5 mars 2012

Le bien-être au travail est un des grands chantiers dans lequel s'est récemment lancé un univers territorial préoccupé de prévenir les risques psychosociaux. Dans la foulée d'autres études récemment lancées, à l'échelle locale ou au plan national, la Gazette des Communes, en collaboration avec le cabinet conseil Pragma, a donc, elle aussi, mené l'enquête.
 

• La carrière des Français de plus en plus chaotique 
Floriane Salgues, L'Express, 22 février 2012

Plus souvent au chômage, «sous pression» et autant touchés par la pénibilité au travail que leurs aînés... Une enquête de l'Insee révèle l'instabilité croissante des carrières des salariés. 
 

• Territoriaux : alors heureux?

Bénédicte Rallu, Lettre du cadre, 1er février 2012

Il fait encore bon vivre au sein de la FPT. Elle fournit à ses agents une qualité de vie au travail agréable. Mais la territoriale donne des signes de fragilité : la confiance dans l'avenir y est moins solide, la frustration sur la rémunération et sur la prise en considération du travail grandit. Les managers publics en prennent aussi pour leur grade : la qualité de leur management est clairement mise en cause.
 

• Une personne sur trois est stressée au travail: 4 causes principales

RTL info, 1er février 2012

Une nouvelle étude internationale menée notamment en Belgique a révélé que 27% des salariés estiment que leur travail les stresse.

 

• Ces entreprises qui priment la RSE

Entreprise & Carrières,  20 décembre 2011 au 9 janvier 2012.

2011

• Agence Nationale pour l'amélioration des Conditions de Travail

ANACT, L'essentiel, 11 novembre 2011

L'Institut de Recherche et de Documentation en Économie de la Santé (IRDES) publie une étude sur les possibles conséquences pour la santé des seniors d'une faible reconnaissance au travail.

 

• Nonfinancial Factors Seen as Key to Improving Motivation 

par Stephen H. Miller, CEBS, 31 octobre 2011

 

• Reconnaissance : une question de culture? 

Peter Hart, Président et PDG de Rideau, Le blogue de Peter Hart, 18 juillet 2011

Mon bon ami Christophe Laval, CRP (Certified Recognition Professional/Professionnel Certifié de la Reconnaissance), est le plus récent membre de notre conseil d'administration. J'ai rencontré Christophe en 2008 à une conférence de Recognition Professionals International (RPI) à Newport, en Californie. À cette époque, j'étais membre du conseil d'administration de RPI et on m'avait demandé d'accueillir un homme qui arrivait de Paris et qui étudiait pour devenir un professionnel certifié de la reconnaissance. En fait, il s'agissait de notre tout premier candidat CRP international!
 

• Journée Managers 2011 au CHU de Dijon : Parlons de la reconnaissance au travail

Communiqué de presse, CHU de Dijon, mai 2011

Construire ensemble, apprendre autrement, coopérer… tels étaient les objectifs de la 2e édition Journée Managers organisée par le CHU de Dijon pour l’ensemble de ses managers (médicaux et non médicaux), sur la thématique de la reconnaissance au travail, au Palais des Congrès de Dijon, le 11 mai dernier. Animée, entre autres, par Christophe Laval, Conférencier international en reconnaissance au travail, et Président de l’agence VPHR...
 

• Gestion des contributeurs : la reconnaissance et la communication

Dynamique Entrepreneuriale, 14 mai 2011

Les marques de témoignages de reconnaissance envers les contributeurs de la démarche d’Innovation Participative doivent être prises en charge par les responsables des ressources humaines de l’entreprise. La politique RH de la société doit montrer de cette façon sa cohérence avec la volonté de promouvoir l’Innovation Participative au sein de l’entreprise.
 

• Christophe Laval, CRP nommé au conseil d’administration de Rideau

Rideau, 2 mai 2011

Expert en reconnaissance d’employés réputé en Amérique du Nord et à l’étranger, M. Laval est le président fondateur de VPHR, une firme internationale dont le siège social est à Paris, en France. VPHR se consacre à la reconnaissance au travail, de même qu’à l’engagement et au bien-être de l’employé, et travaille avec des organismes comme GDF Suez, La Poste, Clear Channel, Medtronic, Levi’s, Banque de France, KPMG et l’Armée de l’Air française.
 

• La motivation des salariés : entre lien social et politique salariale

par Nathalie Tran, ANDRH, 31 mars 2011

Dans le contexte actuel de politiques salariales sous fortes contraintes, comment motiver autrement que par le salaire ? C’est sur ce thème que s’est tenu, le 31 mars 2011, notre premier petit déjeuner ANDRH-Liaisons sociales, présidé par Jean-Christophe Sciberras, président de l’ANDRH et animé par Jean-Paul Coulange, directeur des rédactions d’Entreprise et Carrières et de Liaisons sociales magazine.
 

• Salariés-entreprise : Comment recoller les morceaux

par Laure Dumont et Anne-Cécile Geoffroy, Liaisons Sociales Magazine, février 2011

Ces dernières années, les consultants de l'Anact ont reçu de plus en plus de demandes de PME désemparées face à la démobilisation de leurs équipes. « La bonne nouvelle est que nous sommes sortis du déni, positive le consultant Christophe Laval (voir interview plus bas). Le rapport Lachmann, Larose et Pénicaud paru en février et établi par des praticiens a marqué une étape symbolique, rien que par son titre.
 

• « La reconnaissance passe par la mise en place de pratiques qui donnent du sens au travail »

Interview avec Christophe Laval, Liaisons sociales magazine, février 2011

Comment savoir si une entreprise connaît des problèmes de reconnaissance et comment y remédier? Vous distinguez plusieurs types de reconnaissance, quels sont-ils? Peut-on lier la reconnaissance des salariés aux performances de l'entreprise? Quels sont les obstacles à la reconnaissance? Concrètement, comment fait-on pour que les salariées se sentent reconnus? 
 

• Conditions de travail : Mieux-être au travail par une meilleure formation des acteurs de l'entreprise

exa :: créatifs pour entreprise, février 2011

Une quinzaine de femmes et d’hommes se sont réunis à six reprises pendant un an, pour donner leur avis et débattre de la question des conditions de travail dans la branche des Prestataires de Services du Secteur Tertiaire. [...] Deux experts sont venus alimenter le débat : Monsieur Christophe LAVAL, dirigeant expert de la Sté VPHR spécialisée dans la reconnaissance au travail et Monsieur Jean-Luc HOUBRON psychologue de formation et psychanalyste qui propose des consultations dans le cadre du réseau « Souffrance et Travail ».

 

• Améliorer sa relation aux autres grâce au sourire
Article de Jérémy, Demain je change..., 7 février 2011

La nuit, quand je n'arrive pas à m'endormir, je pense. Et hier soir, je me suis souvenu d'un compliment que j'ai reçu il y a quelques années. Je travaillais comme correcteur dans le journal de ma ville, l'été, pour financer mes études en journalisme. Alors que je rentrais dans l'open-space pour dire bonjour aux collègues et prendre mon poste, mon supérieur, un mec très sympa, bonhomme et déconneur, fait remarquer à l'assistance en me désignant : « il a toujours le sourire ce gars là, ça fait plaisir de travailler avec un mec comme ça ! ». Je me suis senti gêné.

2010

• Reconnaissance: Pourquoi on ne reconnaît pas votre travail 

Aurélie Tachot, Cadremploi, 5 novembre 2010

Ce n'est pas un mystère. Une bonne valorisation améliore le bien être des employés mais aussi la performance des entreprises : « cela entraine une baisse de l'absentéisme, une diminution du turnover, ainsi que l'amélioration du climat social et de l'image employeur », expliquait Christophe Laval, fondateur du cabinet conseil VPHR, à l'occasion du 13e Congrès mondial des ressources humaines de Montréal en septembre dernier.
 

• La reconnaissance au travail : pratiques internationales et différences culturelles

par Christophe Laval, Effectif, volume 13, numéro 4, septembre/octobre 2010

La reconnaissance au travail est encore loin d’être entrée dans les mœurs de toutes les entreprises. Elle est parfois perçue par les gestionnaires comme relevant de la psychologie ou de la philosophie ou comme une perte de temps, alors qu’il s’agit d’une véritable pratique de gestion au service du mieux-être des employés et de la performance économique des entreprises. Au delà des principes d’humanisme et de morale, on parle ici d’intérêts mutuels et d’efficacité générée par l’engagement de tous.
 

• Le langage de la communication interne

par Jeanne Bordeau, Blog de l'Institut de la qualité de l'expression, octobre 2010

Christophe Laval dans Plaidoyer pour la reconnaissance au travail (éditions www.livrebusiness.com, 2008) précise bien que les mots de remerciement ou d’encouragement sont étroitement associés à un sens. Il ne s’agit aucunement de monnaie de singe. L’auteur affirme au contraire la nécessité d’une relation sincère, réciproque et personnalisée. 
 

• Recognition trends to embrace (or avoid)

Peter Hart, HR Canadian Reporter, October 4, 2010

A century ago, recognition programs were a sales channel for manufacturers to sell pins, rings, jewelry and watches. Over the years, other manufacturers realized the value of this channel so programs started to include luggage, crystal and other luxury goods. Current recognition and reward programs often feature all of the above and just about any other product or service available.
 

• RH sans limites au Congrès mondial des ressources humaines

par Thibaud Viotte, Association Nationale des DRH, 1er octobre 2010

60 pays représentés, 3200 participants dont une délégation d’une trentaine de DRH français accompagnée du président et de la déléguée de l’ANDRH, des représentants de l’Afrique de l’ouest, de la FMRH, le président de l’EAPM… : le 13e congrès mondial organisé par la WFPMA (World Federation of People Management) porte bien son nom : RH sans limites.
 

• L'argent ne fait pas tout! Des pratiques internationales innovantes de reconnaissance non-monétaire

par Christophe Laval, Personnel, septembre 2010

La reconnaissance monétaire occupe en général une grande place dans les politiques « Compensation & Benefits » des entreprises. Elle est bien sûr indispensable pour s'assurer que la politique de rémunération rémunère ses salariés de façon compétitive par rapport au marché sur lequel on opère. Mais elle ne suffit pas et plusieurs études internationales montrent régulièrement qu'elle n'est pas le premier levier de motivation et d'engagement.
 

• Remercier n'est pas naturel

Interview avec Christophe Laval, Liaisons Sociales Magazine, juin 2010

Qu'entend-on par la reconnaissance non monétaire au travail, dont vous êtes un ardent défenseur? Les pratiques américaines de best employee du mois sont-elles applicables en France? Dire merci devrait venir naturellement dans la bouche d'un manager. A-t-on besoin de l'apprendre? Est-ce à dire qu'un retour au paternalisme est souhaitable?
 

• La reconnaissance non monétaire peut-elle susciter l'engagement des salariés et donner du sens au travail?

Interview vidéo avec Christophe Laval, L'expansion, 9 avril 2010
 

• Le coût du désengagement - Éclairages internationaux

par Christophe Laval, Personnel, mars-avril 2010

La question de l'engagement – ou du désengagement – n'est pas nouvelle. Elle semble même susciter un regain d'intérêt quand on aborde la problématique de la qualité de vie au travail. Pourtant, seul un petit nombre d'organisations a véritablement décidé d'investir du temps et de l'argent sur ce sujet, comme si une majorité de dirigeants ne réalisait pas à quel point le désengagement est générateur de coûts cachés.
 

• De nouveaux ressorts pour motiver les cadres 

par Isabelle Hennebelle, L'Expansion, 3 mars 2010

L'expression peut faire sourire, mais la reconnaissance «non monétaire» est une valeur qui monte en France, dans le sillage des usages en Amérique du Nord. «Il s'agit d'une pratique managériale fondée sur la reconnaissance sincère du collaborateur en tant que personne, de ses contributions et de ses implications quotidiennes. Elle passe par une rétribution symbolique ou concrète», synthétise Christophe Laval, un ancien DRH qui a créé VPHR, cabinet spécialisé dans ce nouveau domaine.

2009

• Manager - Dire merci, ça s'apprend!

par Ruben Chaumont, L'Expansion, 1er décembre 2009.

« La reconnaissance au travail : levier universel d'engagement et de performance ? » Tel était le thème du colloque international organisé par VPHR, premier cabinet français spécialisé dans la reconnaissance non monétaire, le 10 novembre dernier : alternative concrète en réponse au problème du mal être au travail, dont l'importance a été douloureusement soulignée par l'actualité récente.
 

• Christophe Laval on aligning HRO for the recovery

A talk with a leading European HR guru on how to align employee leadership with the coming recovery.
 

• 2009 HRO Europe Superstars

Profiles of some of the best guiding lights in the advisory field of HRO, among which is featured Christophe Laval.
 

• Le Cercle de l'humain et la souffrance au travail

Dans le cadre du congrès HR, « L'Expansion » a organisé une journée de conférences sur les solutions que les entreprises doivent apporter au problème du stress des salariés, récemment mis en lumière par plusieurs suicides.
 

• Un nouvel acteur du Cercle Stress Info : Christophe Laval

par Raphaël Anton, 16 septembre 2009, Stress Info

Président de VPHR, ancien directeur général d’Entreprise & Personnel, ancien DRH et directeur général dans de grandes entreprises, membre du Cercle de l’Humain de l’Expansion, et auteur de l’ouvrage intitulé « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail », Christophe Laval apportera au Cercle une vision sur le stress enrichie par une grande expérience et une connaissance approfondie des leviers de la reconnaissance non monétaire au travail, une pratique managériale au service du mieux-être et de la performance.
 

• Interview avec Christophe Laval

Peter W. Hart, Président et PDG, Rideau Solutions de Reconnaissance

« Les cahiers du DRH », publication française axée sur les RH, a récemment publié une Interview réalisée avec mon bon ami et collègue au sein du conseil d’administration de RPI. Le texte original de l’Interview, réalisée en français, est présenté ici. Ayant trouvé l’Interview fort enrichissante, j’ai donc, avec l’autorisation de Christophe, tenté de résumer sa pensée.
 

• Reconnaissance au travail : il n’y a pas que l’argent

Propos recueillis par Sylvie Nicolet, Les Cahiers du DRH, mai 2009

Extrait: «On m’a souvent dit que j’étais un DRH atypique, probablement parce que ma mentalité est plus proche de celle des anglo-saxons que de celle des français. J’ai beaucoup voyagé et je me suis souvent demandé pourquoi nous, Français, étions dans une culture de contrôle et de sanction, contrairement aux USA. Déjà, notre système éducatif est très attaché aux diplômes et porte beaucoup d’attention à tout ce qui ne va pas bien. S’il y a trois bonnes notes et une mauvaise, c’est sur la mauvaise que l’on va focaliser. La participation non plus n’est pas encouragée.»
 

• « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail » – Pour une génération R

par Bruno Wierzbicki, Personnel, février 2009

Intro: La motivation par la rémunération a montré ses limites. Un management réellement efficace passe par la reconnaissance des salariés. Sur ce point, Christophe Laval nous livre une réflexion avant-gardiste pour l'hexagone mais déjà très en vogue au Canada, d'où il tire une partie de son inspiration.
 

• Stress : les salariés souffrent toujours d'un manque de reconnaissance

par Nathalie Quéruel, Les Echos.fr, 17 février 2009

Extrait: Et les clichés perdurent : nombre d'employeurs associent encore l'expression d'une reconnaissance à une récompense financière. « Si les entreprises pratiquent la reconnaissance non monétaire – remerciements verbaux ou écrits, proposition de participer à un groupe de travail, cérémonies de remise de diplômes ou de palmarès d'équipe –, elles redoutent de voir les salariés demander en retour une rétribution financière », renchérit Christophe Laval, consultant et auteur de « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail ».
 

• Reconnaître ses salariés pour répondre à la crise

par Brice Ancelin, FocusRH.com, 14 janvier 2009

Extrait: [T]ous les intervenants s’accordent à dire que la crise relève d’abord d’une perte de confiance. Christophe Laval, auteur de Plaidoyer pour la reconnaissance au travail et ancien directeur d’Entreprise & Personnel, résume: « Les consommateurs se méfient des entreprises qui se méfient des banques qui, elles-mêmes, se méfient des pouvoirs publics, suspicieux à l’égard des citoyens. Et la méfiance se creuse depuis quelques temps entre les entreprises et les salariés. »
 

• Entretien avec Christophe Laval

par Éric Béal et Jean-Paul Coulange, Liaisons sociale magazine, janvier 2009

Quelques questions: Pourquoi la France, contrairement à l'Amérique du Nord, ne se préoccupe-t-entretien0109.pdf guère de reconnaissance au travail? Pourquoi les entreprises sont-elles parfois réticentes à mettre en oeuvre une politique de reconnaissance? Comment mettre en oeuvre une telle politique de reconnaissance? Les entreprises affichent-elles clairement leurs intentions dans ce domaine?

2008

• Institut Supérieur du Travail - L’année sociale 2008 en librarie

par Bernard Vivier, 19 décembre 2008 

Extrait: Christophe Laval est un DRH humaniste. Entendons par là qu’il a eu à cœur de nourrir son itinéraire professionnel (pendant plus de vingt ans au service de groupes internationaux avant de diriger l’association Entreprise et Personnel) de principes respectueux de l’homme. Mais bien plus encore, qu’il est persuadé que cette reconnaissance de la place de l’homme au travail est au centre à la fois d’une entreprise performante et d’une société ouverte aux nouvelles générations attachées à la justice et « à la reconnaissance pour le travail accompli qui ne se traduit pas seulement par des aspects matériels ».  
 

• Christophe Laval plaide pour la reconnaissance non monétaire au travail

par Sixtine de Villeblanche, AEF - agence d'informations spécialisées, 6 novembre 2008

Extrait: « La reconnaissance au travail est un élément clé de l'identité et de la santé des personnes ainsi que de la croissance, de la transformation et de la performance économique des organisations. » Fort de cette affirmation, Christophe Laval, ancien directeur général d'Entreprise & Personnel, ancien DRH et directeur général dans de grandes entreprises, publie le jeudi 6 novembre 2008, un ouvrage sur la question, intitulé Plaidoyer pour la reconnaissance au travail et sous-titré « La reconnaissance non monétaire: une pratique managériale au service du mieux-être et de la performance ».

 

• Enquête ANDRH : pour lutter contre le stress il faut développer la reconnaissance au travail

www.meteojob.com/emploi-actualites, Octobre 2008 

 

• Les gros défauts du management à la française

par Éric Béal, Liaisons Sociales Magazine, N° 92, mai 2008

 

• Vent de contestation chez les cadres 

par Sabine Germain, Les Échos, 26 février 2008 

Extrait: Ce sentiment de ne plus comprendre la stratégie de leur entreprise est l'un des principaux reproches fait par les cadres à leurs dirigeants. « Un maillon essentiel de la chaîne de commandement est affaibli, ce qui finit par affecter tous les échelons inférieurs, constate Christophe Laval, directeur général du cabinet de conseil E&P. Les dirigeants doivent réapprendre à donner à leurs cadres une vision, les éléments de dialogue nécessaires pour communiquer cette vision à leur équipe, ainsi qu'une certaine dose de reconnaissance. Ce n'est pas seulement une question d'humanisme. C'est un enjeu de performance. »

 

• « Place aux jeunes » – Question de management

MEDEF / ANDRH, 8 février 2008

2005

• Employee Recognition Plays Important Role in Retention
Business & Legal Reports, novembre 2005

2002

• La reconnaissance au travail: une pratique riche de sens

par Jean-Pierre Brun, professeur, Ninon Dugas, professionnelle de recherche, octobre 2002

Comment nous joindre ?

VPHR (siège social)
5, avenue du Général Lambrigot

64500 - Saint-Jean-de-Luz

FRANCE
Tel : +33 (0)5 59 22 55 54

Email : contact@vphr.fr

 

VPHR (Amérique du Nord)

473 Deslauriers

Montréal, Québec, H4N 1W2

CANADA

Tel : +1 (800) 363 6464

Actualités Twitter